Rugby : elles s’en mêlent !

4 Dec 2019

 

 

« Avant on était des figurantes, maintenant on est là » ! Un poil frondeuse, Rolande est l’une des recrues de l’équipe cadette RCD/La Courneuve. La section féminine concrétise un projet que Benjamin Périé le président, appelait de ses vœux.

 

La passion ovale est rugueuse quand elle secoue les corps, les épuisent, les blessent, les percutent… Elle sait se faire douce quand elle tresse des couronnes de victoires, forge des amitiés à force de chérir le même maillot. Cette saison, des filles ont signé pour tout ça. Elles sont une vingtaine à courir l’aventure collective au sein de l’entente RC Drancy/ Rugby Club de La Courneuve. Dama Doucouré, Sacha Iseni et Bilal Souker assurent l’entrainement hebdomadaire des joueuses le lundi et le mercredi. Si la compétition, reste la ligne conductrice, les coaches s’assignent un objectif précis en cette saison 1 : le plaisir de jouer ensemble.  C’est dans cette dynamique que nos entraîneurs entendent construire un solide collectif féminin capable d’aller loin. Car si certaines jeunes filles sont issues de l’école de rugby, d’autres n’ont jamais touché le ballon, d’autres encore renouent avec le terrain après une longue période de « repos ». Diversité de parcours, d’horizons, de personnalités. Un tout riche et hétérogène pour lequel il faut définir un cap !  « A nous de construire un groupe cohérent. Il faut responsabiliser les joueuses aguerries tout en veillant à ce que les débutantes n’aient pas l’impression d’une barre placée trop haute » expose Dama Doucouré , l’un des artisans du club courneuvien, actuellement arrière du club de Sarcelles. « La réussite suppose de l’engagement, l’envie de se donner pour la copine » poursuit Sacha Iseni, éducateur de Drop de Béton, association de médiation sociale par le rugby avec laquelle le Rugby Club Drancy a signé un partenariat.

 

Dimanche 29 septembre. Premier plateau. Les cadettes appréhendent mais elles s’engagent, gardent le cap contre Sud Picardie (7 à 34), sortent même leur meilleur match contre les balbyniennes avant de connaître des réussites diverses. « Parfois l’équipe a eu tendance à baisser les bras. Il faut pointer les faiblesses, éviter qu’elles se reproduisent mais on aborde aussi ce qui a fonctionné.  Nous construisons toujours sur le positif.», analyse Sacha Iseni  A l’écoute des adolescentes, les éducateurs reconnaissent une psychologie légèrement différente de celle garçons de leur âge. « On est davantage dans le dialogue, l’explication.  Notre rôle éducatif est de les accompagner dans un sport qu’elles ont choisi, qu’elles assument malgré certains préjugés» pense Sacha. Un challenge en tout point passionnant pour Dama Doucouré : « J’aime les défis. J’ai rejoint ce projet car tout est à construire. Et puis Alain Bourry, dirigeant m’a encouragé dans cette direction, en parlant de cette équipe féminine comme d’un possible nouveau souffle pour le club courneuvien ». 

Victoire sans conteste pour les cadettes ce dimanche 24 novembre. Nos féminines rencontraient l’équipe du Val de Seine. Au score  61 à 10 !  de quoi  galvaniser la détermination de ces dames non ?

 

 

 

 

J'aime
Please reload

Posts à l'affiche

Niveau supérieur... avec la Mezzanine

December 4, 2019

1/10
Please reload

Catégories